Tout amateur de vin sait que pour savourer une bonne bouteille, il est primordial de réussir son alliance avec les mets qui l’accompagneront. Les Crozes-Hermitage sont des vins fins et agréables à boire. Leurs vignobles produisent un rouge fruité, et un blanc frais. Voici quelques conseils pour apprécier comme il se doit celui que vous aurez choisi.

Si vous avez opté pour un vin blanc

A quelle occasion peut-on le déguster ?

Il s’agit d’une question que l’on ne manque pas de se poser, car savoir accorder son vin peut s’avérer compliqué lorsque l’on ne dispose pas de connaissances spécifiques.

Le Crozes-Hermitage blanc est un vin idéal pour l’apéritif. Lors du repas, il ira à merveille avec des plats légers à base de poisson ou de crustacés. Vous pouvez ainsi choisir un poisson grillé, comme un filet de truite, ou bien un hareng.

Pour varier les plaisirs

Si vous souhaitez opter pour des mets raffinés, il se révèlera le comble de la gastronomie en entrée accompagné d’un foie gras, puis pour le plat, avec du homard, cuisiné avec des pâtes fraîches. Il est aussi délicieux avec des quenelles au saumon ou au brochet.

Pour finir

Vous pouvez l’accorder également avec une tomme de Savoie, un fromage de chèvre ou une Fourme de Montbrison. Pour terminer sur une note sucrée, choisissez une brioche ou un Saint Honoré !

Si vous avez opté pour un vin rouge

Quels plats pour l’accompagner ?

Pour soutenir et non pas anéantir les saveurs que vous dégusterez, nous vous proposons quelques idées qui vous garantiront un sans-faute pour votre repas.

Le Crozes-Hermitage rouge peut se déguster en apéritif, avec un plat de charcuterie par exemple. Pour la suite, il s’accommodera de plats goûtus, comme l’agneau, le canard, le gibier et les viandes en sauce. Pourquoi ne pas opter pour une daube ou un coq au vin ? Pour accompagner vos viandes, un gratin dauphinois sera idéal.

Des accords plus surprenants

Vous pouvez également choisir de l’accorder avec de la viande de bœuf crue, en tartare ou en carpaccio. C’est plutôt surprenant mais il s’associe très bien avec des poissons de caractère, comme la truite ou la morue, relevés avec une sauce moutarde ou des tomates confites.

En fin de repas, nous vous conseillons le Saint-Marcellin, ou un fromage de chèvre. Cela peut paraitre étonnant mais vous pouvez le déguster en dessert, avec du chocolat, en optant par exemple pour une tarte ou un bavarois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *