La vente d’un restaurant, plus encore qu’un autre commerce, demande du temps et de la patience. Il faut être préparé émotionnellement et connaitre les conséquences juridiques et fiscales qui permettront que tout se passe au mieux.

cession-restaurant

Les règles à connaitre

Comme tous les fonds de commerce, la vente d’un restaurant obéit à certaines conditions qui figurent sur le contrat de cession : le consentement, la capacité, l’objet et la cause.

Avant toute chose, il faut évaluer la valeur du bien, en étudiant le chiffre d’affaires mais aussi en prenant en compte l’état actuel du restaurant, l’emplacement, les compétences du personnel travaillant dans l’établissement, la concurrence, les perspectives d’évolution, le respect des normes en termes d’hygiène et de sécurité…

Une fois que c’est fait, l’idéal est de se tourner vers les sites d’annonces spécialisés et les sites d’annonces régionaux, les cabinets de cession, les agences spécialisées dans les fonds de commerce et les CCI, autant d’outils qui même s’ils représentent un coût permettent généralement de s’assurer une vente rapide.

Les bons conseils

Afin d’accélérer la transaction, il peut être intéressant de porter attention à certains points, comme les photos. Même si cela parait évident, il est très important de soigner le cadrage et la lumière, l’angle… Il ne faut hésiter à présenter le bien de jour et de nuit.

De même, inutile de rester vague sur l’emplacement. Beaucoup d’acheteurs potentiels peuvent passer leur chemin s’ils doivent contacter le vendeur pour avoir les informations basiques sur le bien qu’ils convoitent.

Sur l’annonce doivent aussi figurer les données financières précises, le CA, le bilan, les projections de rentabilité… On peut également indiquer le nombre d’employés que compte l’établissement, les spécificités du bail s’il y en a et le motif de la vente.

Enfin, être original est toujours un plus, il ne faut pas hésiter à laisser de côté les formules toutes faites pour se détacher des autres annonces.

Pour aller plus loin sur la cession d’un restaurant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *